Rechercher
  • Shopping Liège

La bande dessinée, l'art de nous raconter une histoire

Mis à jour : 29 mars 2019


La bande dessinée est une forme d’expression artistique couramment considérée comme le “Neuvième Art”, utilisant une juxtaposition de dessins souvent accompagnés de petits textes, dialogues, ou onomatopées. Très habituellement jugée comme “humoristique” ou “pour les enfants”, la bande dessinée a aujourd’hui pris sa place dans le monde de la lecture, comparable à celle des meilleurs romans.

En effet, utilisée auparavant comme simple planche humoristique dans les médias, la BD a évolué pour nous permettre de plonger dans divers univers, du plus fantaisiste au plus humoristique, en passant par des récits de vie ou encore des débats politiques.

Que les dessins soient réalistes, disproportionnés, en couleur ou en noir et blanc, ils servent de base à l’imagination, afin d’être accessibles à tous, même à ceux qui ont plus de difficultés à se représenter un monde sur base d’une simple lecture. Ces dessins, à eux seuls, permettent de comprendre l’histoire, et il n’est même parfois pas nécessaire de texte pour comprendre et plonger dans le scénario. La bande dessinée est donc une forme d’art mêlant récit, art et histoire.

Nous aurions tort de croire que le secteur de la lecture va mal aujourd’hui, il s’est juste diversifié, laissant place à d’autres genres. Les Smartphones, tablettes, ou encore consoles de jeux sont une des causes de ce phénomène. En effet, avant il n’était pas rare de lire un livre dans les transports en commun, dans une salle d’attente, au lit, ou encore aux toilettes! Aujourd’hui, nous aurions plutôt tendance à consulter notre Smartphone ou jouer avec notre console. Cela ne veut pas dire que nous ne lisons plus, nous sommes juste attirés par une autre forme de média, diffusée différemment.


L’une des raisons pour lesquelles nous avons l’impression que le secteur du livre va mal, c’est aussi parce que, depuis les années 2000, le nombre d’auteurs s’est multiplié, tout comme les sujets traités. Le choix est donc beaucoup plus vaste, et les éditions annuellement beaucoup plus nombreuses. C’est ici que le travail du libraire intervient, en tant que lecteur passionné, il n’aura aucune difficulté à vous conseiller et vous diriger vers de nouveaux auteurs ou genres, vers lesquels vous ne vous seriez peut-être jamais dirigé si vous aviez dû faire, seul, votre choix. En effet, le cerveau humain est ainsi fait qu’il aura tendance à se diriger vers un titre ou un auteur connu, ne prenant ainsi aucun risque d’être déçu par une lecture qu’il ne connait pas.


La grande distribution constitue également une barrière au développement des jeunes auteurs, puisque vous ne trouverez souvent en grande surface, que les titres qui marchent ou qui sont dans la tendance, n’ouvrant donc aucune porte à la diversité et à l’originalité. Leur but étant de vendre et la rentabilité passe souvent au-dessus de l’originalité.

Pour ce qui est des achats en ligne, ils fonctionnent sur le coût et la rapidité de livraison, c’est à dire que vous aurez plus rapidement une BD commandée sur internet, puisque celle-ci vous sera envoyée directement après la commande, et très souvent avec la livraison offerte, alors que pour une BD commandée chez votre libraire, si elle n’est pas de stock, il vous faudra attendre la livraison hebdomadaire. Toutefois, il est certain que ces facteurs ont plusieurs incidences néfastes que ce soit sur le secteur en lui-même, sur l’écologie et, même sans le savoir, sur votre bien être. Un livre est quelque chose de personnel, un objet avec lequel vous allez vivre une partie de votre quotidien, dans lequel vous allez vous plonger pour voyager, il va vous suivre dans divers endroits, se retrouver dans vos mains, sur vos genoux, dans votre lit... Il est donc nécessaire, lors du choix de celui-ci, d’instaurer une certaine relation de bien être au toucher de la couverture, des pages, voir si le format vous convient, le visuel, bref, tout un tas de choses que vous ne pouvez sentir lors d’un achat sur internet.

Si lors de la réception de votre commande chez le libraire, votre bande dessinée ne vous convient pas, vous n’aurez aucune obligation d’achat et serez libre de vous tourner vers une autre lecture que votre libraire se fera un plaisir de vous conseiller. Les livraisons hebdomadaires ont également un moins gros impact sur l’écologie qui tracasse un peu tout le monde au jour d’aujourd’hui, puisque tout sera livré en même temps et il ne sera donc pas nécessaire de faire effectuer le trajet par un véhicule pour seulement un livre. Pensez-y 🙂


La bande dessinée, les jeux vidéo et le cinéma n’ont pas toujours fait bon ménage, alors qu’aujourd’hui, on fait régulièrement le lien entre ces 3 milieux qui mettent en scène des personnages comme par exemple les Super Héros, qui font le buzz en ce moment, mais également Largo Winch ou encore des personnages tels que Ducobu, Gaston Lagaffe ou le Petit Spirou, pour ne citer que ceux-là. On aurait tort de croire que les histoires et mises en scène sont équivalentes puisque, si tous ces personnages restent les mêmes sur le fond, leurs histoires sont totalement différentes. Tout comme pour les romans, voir un film ne dispense donc pas de lire une BD. Vous y retrouverez votre héros préféré dans un scénario diffèrent, avec d’autres détails, mais pas moins palpitant ! Ce sont donc des secteurs bien distincts, et il n’y a donc aucune rivalité entre eux, mais juste une autre manière de raconter les histoires.

Lors de nos recherches sur le milieu de la bande dessinée, nous avons rencontré deux libraires liégeois passionnés par leur métier, par ce monde du voyage en image, et qui nous ont tous deux expliqué à leur manière, ce qu’ils pensaient de cet univers. Ce sont deux magasins qui semblent totalement dissemblables par le visuel, mais dont le but est le même, apporter au lecteur un bien-être certain en l’écoutant puis en le conseillant selon ses envies du moment. Nous vous parlons évidemment ici de deux libraires considérés comme des références dans le milieu de la BD à Liège, BD Dépôt et Kazabulles. Chacun avec leurs particularités, ces deux magasins sont des temples de la Bande Dessinée.

Installé depuis maintenant plus de 5 ans dans la rue de l’Université, est devenu un endroit incontournable des fans de BD, comics et mangas. Ce petit magasin, sombre et confiné, recelant des milliers de livres en ses murs, vous plonge dès l’entrée dans un univers parallèle ou rien d’autre ne semble exister. Vous vous sentez comme dans un milieu à part, que les amateurs de voyages ne peuvent qu’adorer. Les patrons ont chacun leurs propres spécificités, ce qui leur permet de vous aider au mieux dans vos recherches, que vous débutiez ou que vous soyez déjà un lecteur ou amateur assidu.



Leur conseil BD du moment : “Les Vieux Fourneaux” Lupano Cauuet

Kazabulles, Rue de l’Université 11, 4000 Liège Facebook : Kazabulles www.kazabulles.be/


Un commerce qui a fait ses preuves au vu du nombre d’années qui se sont écoulées depuis qu’il s’est implanté dans la rue des Carmes. Aujourd’hui, en y pénétrant, c’est un patron passionné que vous rencontrerez. Non seulement il se fera un plaisir de vous conseiller, mais il pourra également vous parler de tout ce qui touche à l’histoire et au secteur de la BD, car il faut l’avouer, sur le sujet, il en connait un rayon ! Chaque semaine, vous y trouverez des nouveautés de genres connus, mais également de jeunes auteurs qui gagnent à être lus tant ils ont de talent. Vous trouverez également beaucoup de styles d’expression et de types distincts, des BD sans textes, des autobiographies, un tas de comics d’une forme moins connue mais pas pour autant moins intéressants, des BD où il n’y a qu’un seul tome, des récits politiques, des genres plus féminins, des récits fantaisistes et d’autres de la vie réelle, bref, un choix immense où chacun trouvera son histoire, celle qui le fera voyager en respectant les codes de la BD ou pas. Sachez que vous pourrez également trouver un rayon d’occasions, donnant ainsi à chacun accès à la lecture, peu importe votre budget. Il vous sera donc possible d’acquérir un comics - habituellement plus cher à l’achat -à 50% de son prix d’origine.


Leur conseil BD du moment : “Aristophania”, Dorison et Parnotte

Peu importe que vous ayez 10 ou 70 ans, un petit budget, que vous soyez collectionneur ou amateur, dans ces deux librairies, vous trouverez à coup sûr votre bonheur. Sachez aussi qu’ils souhaitent régulièrement mettre à l’honneur certains auteurs en exposant quelques-unes de leurs planches authentiques, ou encore en organisant des séances de dédicaces, n’hésitez donc pas à rester attentif sur leur page Facebook, ou à passer au magasin pour être tenu au courant de leurs évènements.



BD (le Dépôt), Rue des Carmes 14, 4000 Liège Facebook : bdliege www.bdliege.com

Dans l’édition d’aujourd’hui, nous retiendrons néanmoins que, mis à part Astérix, qui reste le maître intemporel du milieu, la diversité des genres et le nombre d’éditions dues aux jeunes talents émergents, font de la bande dessinée, un milieu constamment en pleine expansion et destiné à un large public. Les dessins, textes, sujets traités, donnent à chaque lecteur le pouvoir de s’évader, de se retrouver dans une histoire, de s’identifier à un personnage, ou tout simplement, d’en apprendre plus sur un sujet quelconque. Et donc, même si l’on a l’impression que la bande dessinée se meurt au profit d’autres médias générés par les nouvelles technologies, détrompons-nous, elle reste plus que présente dans le monde de la lecture actuelle.

Nous terminerons en vous apprenant peut-être que Liège est un endroit incontournable de la BD tant il regorge d’auteurs talentueux certains disent même qu’elle est la capitale de la BD Franco-belge ! Alors, si vous n’êtes déjà fan, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour commencer !


Emmanuelle Defechereux


21 vues

ASBL Culture Liège © 2018

info@shoppingliege.be  |  11, rue du Vertbois, 4000 Liège, Belgique

  • Facebook Basic Black
  • Instagram Basic Black